Provoquer le déclic du rangement

Le Rangement n’est pas inné et comme pour tout changement, un déclic est nécessaire.

Home Organiser

Face à un problème récurrent, comme le désordre chez soi, on a l’impression d’être coincé(e) dans une bulle spacio – temporelle dans laquelle ranger est un éternel recommencement.

Voir son désordre au quotidien, cela peut provoquer colère, frustration, impuissance et résignation. Et pour ne pas y voir une fatalité, et agir, il faut une prise de conscience, qui peut être provoquée et ne pas attendre qu’elle vienne toute seule.

3 questions à se poser pour provoquer un déclic

Une petite pause et conversation avec soi – même s’imposent. Et pour plus de fluidité er pouvoir revenir plusieurs fois et à votre rythme sur cette discussion, je vous propose de faire cet exercice par écrit.

Prenez 3 feuilles pour y faire une liste sur chacune d’elle (eh oui … encore des listes … la reine des listes !)

Une question par feuille.

  1. Êtes – vous pleinement et objectivement satisfait(e) de la situation actuelle ?

Décrivez ce que vous n’aimez plus, ce que vous faîtes et qui provoque le désordre, vos habitudes et ce qui vous pèse le plus (quelle pièce est la pire par exemple).

  1. Qu’est – ce qui serait mieux dans ma vie, si je procédais à quelques changements ?

Décrivez ce que vous voulez à l’idéal, visualisez une nouvelle vie et les bienfaits que vous attendez.

  1. Qu’est – ce qui me freine ?

Qu’est – ce qui vous empêche de passer à l’action ? de vous bouger ?

Declic 3 pages _
declic freins _

Focus sur les Freins au déclic

Il est important de passer un peu de temps sur vos éventuels freins pour trouver la meilleure solution et provoquer le déclic. Ces freins peuvent être pratiques et/ou psychologiques.

En effet, vous pouvez constater que vos espaces de rangements sont insuffisants et/ou pas adaptés, que vous avez beaucoup d’affaires dont vous ne vous servez pas spécialement, que vos rangements ne sont pas pertinents et/ou compliqués ; et que beaucoup d’objets n’ont pas de place déterminée, vous avez des collections encombrantes ou encore un nouvel enfant est arrivé ou arrive …

Ces freins pratiques sont assez faciles à régler : tri et une organisation plus méthodique et optimisée.

Les freins psychologiques sont plus délicats à gérer. Mais dès qu’ils sont identifiés, il est plus facile de vivre avec et s’en servir. Comme déjà dit, le rangement n’est pas inné, et cela peut faire l’objet d’un apprentissage, plus ou moins facile selon votre profil.

Si vous êtes créatif, vous avez besoin de vous entourer d’objets, d’accessoires nécessaires à votre créativité mais aussi à votre inspiration … il faut juste faire attention que ce petit bordel ne soit pas trop important au point de couper toute inspiration ! Un peu de tri et de réorganisation réglera ce problème facilement sans pour autant tout faire disparaître de votre vue.

Si vous êtes sentimental chaque objet n’est pas seulement un objet mais il est associé à une histoire, un souvenir ou une personne. Le process de séparation de ces objets est long et peut – être pénible. Avoir l’aide de sa famille ou d’une Home organiser ici peut aider. Et surtout ne pas commencer par ce genre de tri mais commencer par des objets moins sentimentaux pour s’habituer en douceur à prendre des décisions de séparation.

Si vous êtes angoissé, vous pouvez avoir tendance à vous entourer d’objets pour combler le vide, des ‘au cas où’ etc …

Il existe plein d’autres profiles et on peut aussi être un joli petit mélange de plusieurs.

Mais pour gérer ces freins, et avoir un déclic, le plus important est de ne pas se laisser coincer dans la honte et la culpabilité de ne pas être parfait … qui peut et veut être parfait ?

Tout mettre à plat par écrit peut provoquer un déclic mais ne vous attendez pas à ce que cela soit instantané ni même rapide. Le principal est que cet exercice plante une petite graine dans votre tête et comme le cerveau est bien fait, il va digérer et travailler tout seul, jusqu’ à ce que le déclic se produise.

Le déclic ne vient donc pas tout seul, par miracle. Il faut lui donner la chance de se produire et être prêt(e) à l’accueillir.

Une fois le déclic là, il ne reste plus qu’à passer à l’action. Plus facile à dire qu’à faire !? Vous pourriez avoir besoin de temps, d’aide et de méthode pour passer à l’action alors faîtes appel à une Home Organiser. Appelez – moi !

Rendez – vous sur la page contact (cliquez ici)

Déclic : ce qui provoque une réaction intellectuelle, psychologique et qui mène à l'action, au changement.